CORELIA ROCHÉ

Artiste Plasticienne

Petite fille de Henri Pierre Roché, marchand d’art, collectionneur et écrivain (Jules et Jim), Corelia Roché est autodidacte. C’est suite à la fin de son aventure dans l’univers du théâtre qu’elle se met à beaucoup dessiner, encouragée par un ami peintre. Pastels, collage, travail de la matière, détournements d’objets, accumulation et assemblage composent sa démarche artistique.
Elle joue avec la matière, en créant des tableaux en 3D, réalisés à base de jouets et de figurines enfantines. Elle réalise un travail minutieux de sélection en amont de sa toile, comme dans la composition de cette dernière.
Elle aime la matière, les volumes et les couleurs et se dit très urbaine dans sa peinture. Mais elle peut aussi travailler le noir et/ou le blanc avec une fluidité surprenante !
Ses œuvres sont systématiquement des histoires qu’elle raconte, avec comme personnage récurrent « El Kiko », le surnom de son grand-père maternel argentin, qui figure dans toutes ses toiles et nous raconte milles choses de la vie.

Expositions : Paris, Isère, Buenos Aires, New York, Brooklyn, « Thé ou Café » de Catherine Ceylac